En mouvement pour solutionner les difficultés de transport adapté à Montréal !

En mouvement pour solutionner les difficultés de transport adapté à Montréal !
Communiqués - 2 février 2018

Plate-forme du transport adapté en main, Ex aequo dialogue avec des gestionnaires de la STM

En mouvement pour solutionner les difficultés de transport adapté à Montréal !

Montréal, le 2 février 2018 - Après une consultation avec les membres, Ex aequo lancent officiellement aujourd’hui une plate-forme de 37 revendications qui replace au centre des services les personnes usagères elles-mêmes.

En effet, près d’une trentaine de personnes en situation de handicap ont œuvré depuis presque 2 ans à identifier les enjeux et à réfléchir à des solutions sur cette réalité de tous les jours qu’est prendre le transport adapté.

Le dialogue avec les acteurs du transport adapté à Montréal est maintenant ouvert
C’est d’ailleurs en début de cette semaine, en présence du directeur général du RUTA de Montréal, qu’une délégation de membres du comité transport d’Ex aequo a rencontré des représentants de la direction du transport adapté de la Société de transport de Montréal (STM) afin de communiquer leurs besoins. À la sortie de cette réunion, l’ensemble des personnes participantes a convenu qu’il fallait renouveler l’expérience.

Le travail de promotion de ses revendications ne fait que commencer.

Une démarche « par et pour » pour répondre aux besoins actuels
Cette plate-forme de revendication est construite à même les expériences de vie des membres d’Ex aequo et demande un service plus flexible. Ce qui sous-tend ces demandes, c’est non seulement les expériences concrètes vécues par les personnes usagères, mais c’est aussi la nécessité d’ajuster l’offre de services pour qu’elle corresponde mieux à la réalité actuelle. Pensons ici, par exemple, à la nécessité d’accéder au service pour de courts allers-retours afin de récupérer un colis à Poste Canada, notamment. Ce besoin est de plus en plus fréquent, considérant la popularité des achats en ligne. « Il faut que les services continuent de permettre l’inclusion des personnes handicapées. Par contre, des besoins très essentiels sont encore non répondues et devraient l’être : on pense au besoin de transporter ses bagages en cas d’hospitalisation » poursuit Dominique Marsan, présidente d’Ex aequo. Rappelons qu’actuellement, il est possible pour un usager de transporter ses bagages de chez lui à l’aéroport, mais pas de chez lui à l’hôpital …

Un processus des plaintes à éclaircir
Comme organisme militant, Ex aequo promeut les droits recours des personnes en situation de handicap. Lise Pigeon, militante depuis plusieurs années avec l’organisme, s’interroge particulièrement sur l’opacité du système actuel de plaintes : « Les personnes ne connaissent pas le processus de traitement d’une
plainte à la STM. Pour la plupart des services publics et parapublics, on est informé sur l’avancement d’une plainte : on demande formellement à la STM de mettre en place un processus clair, incluant un suivi obligatoire auprès des personnes ».

Il est urgent d’encore mieux investir dans ce maillon important de la chaîne de l’inclusion
Les membres de l’organisme montréalais de défense des droits comptent bien porter le plus loin possible ces revendications pour un transport adapté plus flexible, plus sécuritaire et mieux « adapté » aux besoins très diversifiés des personnes qui en ont besoin.
.
« Non seulement il faut investir dans le transport adapté parce que c’est rentable pour l’ensemble et ça permet de rendre possible l’inclusion du nombre grandissant de personnes en situation de handicap dans notre société », rappelle Marie Turcotte, directrice générale de l’organisme, « mais il faut continuer de soutenir ce service puisqu’actuellement, l’achalandage annuel augmente constamment sans être compensé par un meilleur investissement du gouvernement du Québec ».

On invite la communauté à consulter la plate-forme de revendications. Le comité transport œuvre actuellement à l’élaboration de la deuxième partie sur le transport collectif universellement accessible.

Ajoutez-vous au mouvement !

1 Association canadienne du transport urbain. Analyse de la valeur du transport collectif accessible au Canada, p. 21

-30-

Ex aequo est un organisme montréalais sans but lucratif qui se consacre, depuis 1980, à la promotion et à la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice. Ex aequo favorise l’action citoyenne de ses membres et la concertation avec différents organismes.

Sources :

Benoit Racette, relationniste
Cellulaire : 514-835-6453
Bureau : 514 288-3852, poste 230

Marie Turcotte, directrice générale
Bureau : 514 288-3852, poste 222