Santé et services sociaux

Défense des droits
Santé et services sociaux
Objectifs sociaux
  • Que les services de santé et les services sociaux soient accessibles, offerts gratuitement et qu’ils répondent adéquatement aux besoins des personnes ayant des limitations fonctionnelles, plus particulièrement aux personnes ayant une déficience motrice
  • Que les établissements de santé soient accessibles universellement
  • Que le gouvernement du Québec et plus particulièrement le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) atteignent l’objectif d’inclusion sociale et de participation citoyenne des personnes en situation de handicap
  • Que le gouvernement du Québec et le MSSS considèrent les besoins des personnes en situation de handicap comme étant différents de ceux des aînées
  • Que des portraits statistiques sur les besoins des personnes ayant des limitations soient réalisés
L’accessibilité universelle dans le dossier Santé et Services sociaux, ça veut dire :
  • des projets cliniques inclusifs dans les Centres intégrés et universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS)
  • des programmes qui tiennent compte des besoins spécifiques des personnes ayant une déficience motrice

Contexte

Ex aequo exerce des pressions auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSSQ) et des Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) de Montréal afin que les services soient universellement accessibles, gratuits et qu’ils répondent adéquatement aux besoins des personnes handicapées, plus particulièrement en déficience motrice.

Consultez notre plate-forme de 49 revendications pour l’amélioration des services de santé et des services sociaux, publiée en 2012 et le communiqué de presse paru à cet effet.

L’enjeu majeur 2015-2016

Assurons-nous que les droits des usagers soient respectés lors de la réorganisation du réseau de la santé et des services sociaux !

Réalisations tangibles en santé et services sociaux en 2013-2015

2014-2015

  • Production d’un résumé de la loi 10 par un avocat à la retraite et ancien membre d’Ex aequo
  • Rédaction d’un document à l’intention de la COPHAN portant sur le Bilan 2005 2009 des orientations ministérielles en déficience physique
  • Tenue d’une rencontre d’information d’une heure portant sur l’accessibilité universelle ayant pour public cible les 90 cadres du CSSS Lucille-Teasdale
  • Rédaction et publication d’une chronique de sensibilisation portant sur la mission d’Ex aequo dans la revue interne du CSSS Lucille-Teasdale, le Trait d’Union
  • Réalisation d’une formation sur la Nouvelle gestion publique (NGP) adressée aux membres d’Ex aequo
  • Rédaction d’un sondage de satisfaction sur la nouvelle méthode de gestion des fournitures d’élimination

2013-2014

  • Planification d’un atelier de sensibilisation en accessibilité universelle à 90 cadres du CSSS Lucille-Teasdale
  • Coorganisation avec le RÉCIFS et le RIOCM d’un colloque sur les effets Lead. Cet événement a permis de briser l’isolement de 200 personnes qui vivent les effets de la méthode Lead.
  • Rencontre avec le ministre de la Santé et des services sociaux pour discuter des autogestionnaires
  • Rencontre avec le ministre de la santé et des services sociaux au sujet de l’assurance autonomie
  • Dépôt d’un mémoire dans le cadre de la commission parlementaire sur le projet d’assurance autonomie
  • Appuis officiels du CSSS de la Pointe-de-l’île et du CSSS de la Montagne sur le projet « inclusion sociale »
  • Production d’un article sur l’inclusion sociale pour la revue « Le Point »
  • Engagement du CSSS Lucille-Teasdale pour la production 4 fois par an d’un article d’Ex aequo dans la revue « Le trait d’union »